Archive | Autour de la Sogne Flux RSS de cette section

À propos de cevennes

Association Les Fous de la Sogne Les Champs 30450 Aujac Tél : 07 77 05 66 83 Email : chantierlasogne@hotmail.fr

Le château des Hérail de Brisis se refait une histoire

3 avril 2018

0 Commentaire

Dimanche dernier, inclus dans le circuit des châteaux cévenols, le château de Brésis était à l’honneur.

WP_20180401_12_07_44_Pro Les Ponteillais tiennent à leur château de Brésis qui depuis le XII° siècle s’est perché, tel un nid d’aigle, au sommet d’un bloc de roche. Un groupe de passionnés s’est réunis au pied du château pour une visite commentée par Frédéric Dussaud, agent du patrimoine, et accompagnée de Laeticia Gineste et de Christophe Fasolo, pour Les Fous de la Sogne, appuyant la réalisation du circuit des châteaux, avec aussi Renaissance du château de Portes (RCP). « Ce circuit récent permet de faire le lien entre toutes les associations qui oeuvrent dans le même sens et sensibilisent au patrimoine« , s’exprime Frédéric Dussaud qui ajoute que « le château de Brésis, au monument historique depuis 1997, mérite que l’on s’y attarde…« . On connait mieux l’histoire des lieux par le chartrier du château de Brisis, étudié par Guy d’Hérail de Brisis et publié aux Editions Lacour de Nîmes.

Et ça bouge derrière les remparts !
Nombreux sont les curieux qui demandent à visiter le château de Brésis. Ceux-ci ont pu découvrir le bloc de roche taillé sur lequel s’appuie la forteresse qui « a été entièrement creusé à la main en coupant la montagne en deux » précise l’agent du patrimoine. Une oeuvre impressionnante à voir. Le pourtour du château est encore bien conservé, moins du côté Cèze, car complexe à restaurer mais qui n’arrêtera sûrement pas les Hérail de Brisis à entamer une campagne de consolidation de leur château familial. D’ailleurs, Jean de Brisis l’a récemment inscrit dans la liste des patrimoines en péril auprès de Stéphan Bern. La famille a même un projet de restauration de la grande salle du château de Brésis, réalisé par un architecte de La Bastide-Puylaurent. « Mais au programme pour le moment, des visites extérieurs peuvent être seulement programmé pour des questions évidentes de sécurité. En effet, le monument avant d’être ouvert au public doit se faire une nouvelle jeunesse pour que l’on puisse découvrir le hall d’entrée, l’escalier monumental taillé à même le rocher, la cave troglodyte, jusqu’au pied de la tour carrée avec sa citerne de 7m de profondeur entièrement creusée dans la roche, sans oublier la salle de réception objet de toute l’attention de Jean de Brisis« , signalent les gardiens des lieux.

Château de Brésis. Photo : Laeticia Gineste

Château de Brésis. Reportage Photos : Laeticia Gineste

Aujourd’hui tout le monde s’accorde à dire qu’il faut stabiliser l’édifice et faire également les arases des murs.
Eliette Carpier, Présidente de Renaissance du Château de Portes de conseiller à la famille de Brisis « de rejoindre l’Union Rempart qui restaure le vaisseau des Cévennes depuis leurs débuts. C’est une association sérieuse et le château de Brésis en vaut bien la chandelle« . « Aujourd’hui, la famille Hérail de Brisis accorde toute sa confiance à l’équipe de Frédéric Dussaud et étudie comment initier et sponsoriser un projet de sauvegarde du site dont l’animation serait confiée à une association des amis du château de Brésis qui pourrait bientôt voir le jour. », précise Jean de Brisis.

Visite extérieure du château, sur réservation, commentée par un agent du patrimoine, circuit des châteaux cévenols : les dimanches 22 avril, 13 mai, 10 juin, 8 juillet, 5 août, 9 septembre, 14 octobre et 11 novembre 2018. Renseignements au 07 77 05 66 83.

Au pied du château de Brésis.

Au pied du château de Brésis.

Façade à la salle de réception  qui aimerait être restaurée.

Façade à la salle de réception qui aimerait être restaurée.

photo de groupe avec pour toile de fond le château de Brésis. Photo : Laeticia Gineste.

photo de groupe avec pour toile de fond le château de Brésis. Photo : Laeticia Gineste.

Le Château des Hérail de Brisis.

Le Château des Hérail de Brisis.

Zoom sur le château de Génolhac

2 avril 2018

0 Commentaire

Dimanche dernier, après le château de Brésis, c’est celui de Génolhac à être inclus dans le circuit des châteaux cévenols, avant la dernière étape au château de Portes. Une visite commentée par Frédéric Dussaud, agent du patrimoine en Hautes Cévennes.

Au pied du Donjon féodal

Au pied du Donjon féodal

Près de l’église Saint-Pierre cité dès 1176 dans le cartulaire de Franquevaux, le château de Génolhac est adjacent au bâtiment religieux. Ce vieux bourg, avec son château médiéval est bâti à l’intersection de la Régordane et du vieux chemin du Bleymard. Les recherches historiques permettent aujourd’hui de dire qu’en 1199, par une charte, signée entre les seigneurs du Génolhac et l’évêque d’Uzès, signale la présence de l’église et de la tour carrée. Au XVII° siècle, les Polignac vendent la seigneurie à la famille de Portes.

Le Donjon

Le Donjon

Le donjon

C’est le seul vestige féodal du château de Génolhac, au XII° ou XIII° siècle. On y trouve des maisons plus récentes qui y sont accolées. De plan carré, cette tour est massive et totalement aveugle au rez-de-chaussée. Car l’entrée est au premier étage. A l’origine, il comportait vraisemblablement trois niveaux. On remarque au second encore deux portes donnant primitivement sur une galerie extérieure. L’appareil, en moellons de granite, très régulier, parfois en bossage, est particulièrement remarquable.

Le groupe s’étonne de la diversité et du nombre de châteaux que l’on trouve par ici ! Il y avait sûrement quelque chose d’important ici à protéger ? A Génolhac, le groupe de passionnés venu découvrir les châteaux cévenols ont profiter du soleil sur la Place du Colombier avant de poursuivre leur dernière étape au château des Budos de Portes, parfaitement accueilli par l’association Renaissance du Château de Portes.
Lorsque l’on sait qu’autrefois Génolhac possédait son château médiéval, un bourg entouré de remparts avec des portes d’accès, on ne peut qu’avoir envie de découvrir ce village cévenol blotti au pied du mont Lozère.

Visite extérieure du château, sur réservation, commentée par un agent du patrimoine, circuit des châteaux cévenols : les dimanches 22 avril, 13 mai, 10 juin, 8 juillet, 5 août, 9 septembre, 14 octobre et 11 novembre 2018. Renseignements au 07 77 05 66 83.

WP_20180401_12_50_28_Pro

WP_20180401_12_47_53_Pro

WP_20180401_12_53_16_Pro

reportage photos : Laeticia Gineste.
texte : Frédéric Dussaud.

Le vaisseau des Budos, vedette du circuit des châteaux cévenols !

2 avril 2018

0 Commentaire

Dernière étape du circuit des châteaux cévenols, le château de Portes navigue toujours sur la Régordane.

Au pied du château de Portes

Au pied du château de Portes

A chaque fois que l’on découvre cet incontournable château cévenol, ce n’est jamais la même visite. Il y a toujours quelque chose de nouveau qui attire l’attention… une anecdote qu’Eliette Carpier vous raconte volontiers… Eliette, c’est la présidente de Renaissance du Château de Portes (RCP). Mais dans ce navire, il y a aussi Martial, c’est le gardien des lieux ! Parce qu’il est polyvalent, il le connait par coeur, c’est lui qui ferme et ouvre les portes de la forteresse. Faut dire qu’Eliette le connait depuis de longues années maintenant, Le Martial ! Et attention, quelque fois de ne pas croiser dans les nombreux couloirs du château l’archer des terrasses qui ne rate jamais sa cible ! A Portes, vous êtes véritablement dans une forteresse.

Le château de Portes n’en est pas un !
« Mais le château de Portes n’en est pas un ! Mais plutôt deux à la fois, car avec sa partie médiévale et l’autre renaissance, c’est bien deux châteaux différents que l’on a la possibilité de découvrir ici ! » précise Frédéric Dussaud, agent du patrimoine qui anime le circuit des châteaux cévenols, qui ajoute « Remarque, quand vous savez qu’ici, vous êtes dans le château du Neveu du Pape ! Et qu’un autre des Budos était l’intime du Roi de France. C’est d’ailleurs ce qui a sûrement permit à la famille de Budos de côtoyer les plus grands.. ».
Visiter le château a aussi permit au groupe de découvrir plusieurs expositions actuellement dans le monument. Déjà, une pièce réservée à des panneaux photos et explicatifs sur les différentes étapes de restauration des lieux, une salle sur les costumes suivants les époques, tout ça près de la salle du banquet. Au 3° étage du navire, deux expositions « Les Fous de la Sogne, Ils bâtissent un château-fort et son village médiéval à Aujac » et Jean-Pierre Souchon, photographe professionnel « Paysages et Cévennes d’autrefois ».

L'archer du château de Portes

L’archer du château de Portes


Au sommet de la plus haute terrasse, l’archer du château qui ne rate jamais sa cible. Un spectacle fascinant pour les yeux avec la visite du château ce dimanche là !

Parfaitement accueilli par les gens du château de Portes, le groupe de passionnés a conclu la journée avec des contes cévenols dans la cour du château ! Un circuit avec un thème précis pour cette première édition, celui des castrum primitifs et répondre à la question « pourquoi ici ? ». Sûrement construit sur un ancien oppidum gallo-romain, le château sur le col de Portes, n’a décidément pas fini de livrer tous ses secrets…

Circuit des châteaux cévenols, sur réservation, commenté par un agent du patrimoine : les dimanches 22 avril, 13 mai, 10 juin, 8 juillet, 5 août, 9 septembre, 14 octobre et 11 novembre 2018. Renseignements au 07 77 05 66 83.

Dans la cour du château pendant le conte.

Dans la cour du château pendant le conte.

Circuit des Châteaux Cévenols

28 mars 2018

0 Commentaire

En Cévennes, découvrez les châteaux cévenols.

Château de Brésis. Photo : Laeticia Gineste

Château de Brésis. Photo : Laeticia Gineste

Au carrefour du Gard, de La Lozère et de l’Ardèche, dans le Parc National des Cévennes, ce territoire bénéficie de très nombreux châteaux que nous vous invitons à découvrir grâce à ce tout premier circuit des châteaux cévenols, animé par un agent du patrimoine.

1. LE CHATEAU DE PORTES
cht portes

Surnommé le Vaisseau des Cévennes en raison de sa proue en pierre et unique en Europe, le Château de Portes classé Monument Historique et son col surveillent l’ancien chemin dit de Régordane qu’empruntaient les pèlerins de Saint-Gilles et les Croisés vers la Terre Sainte. Véritable porte d’entrée des Hautes Cévennes au pied du Mont Lozère, il se situe en périphérie du Parc national des Cévennes inscrit en juin 2011 au Patrimoine mondial de l’Humanité et défie plus de 10 siècles d’histoire.

2. LE CHATEAU DE BRESIS

Château de Brésis

Château de Brésis

Construit en pierre locale au XIIème siècle dans une boucle de la Cèze, ce château contrôlait le passage entre l’antique voie Régordane (rive droite) et la « Cézarenque » (rive gauche). Le donjon carré prend appui sur un promontoire schisteux dont l’enceinte polygonale adopte les contours. Abandonné au XVIIème siècle, ce qui explique son état de conservation actuel. Il est inscrit aux Monuments Historiques en 1997. Sur l’autre rive, on peut voir les vestiges du château de Molhe ( XVIème siècle).

3. LE CHATEAU DE GENOLHAC

Au pied du Donjon féodal

Au pied du Donjon féodal

Près de l’église Saint-Pierre cité dès 1176 dans le cartulaire de Franquevaux, le château de Génolhac est adjacent au bâtiment religieux.
Ce vieux bourg, avec son château médiéval est bâti à l’intersection de la Régordane et du vieux chemin du Bleymard.
Les recherches historiques permettent aujourd’hui de dire qu’en 1199, par une charte, signée entre les seigneurs du Génolhac et l’évêque d’Uzès, signale la présence de l’église et de la tour carrée. Au XVII° siècle, les Polignac vendent la seigneurie à la famille de Portes.
Découvrir aujourd’hui Génolhac et son architecture en promenant dans les rues vous replongera au temps jadis.

4. LE CHATEAU DES FOUS DE LA SOGNE (chantier)

Plan final de la Sogne en 2045

Plan final de la Sogne en 2045

Ils ont retrouvé un site exceptionnel, entre deux sources, une ancienne carrière boisée, un paysage de l’An mil.
Là, au coeur des chênes et des châtaigniers, avec cette pierre et ce bois, Les Fous de la Sogne ont entrepris un projet titanesque.
Ils bâtissent un château-fort et son village médiéval dans le respect des techniques historiques ou locales.
Le chantier ne devrait pas s’achever d’ici 2045.
A commencer sans modération.

DATES DU CIRCUIT :
Les dimanches 1er avril 2018 et 22 avril,
Dimanche 13 mai ;
Dimanche 10 juin ;
Dimanche 8 juillet ;
Dimanche 5 août ;
Dimanche 9 septembre ;
Dimanche 14 octobre ;
Dimanche 11 novembre 2018.

POINT DEPART à AUJAC (Gard), place de l’église du village à 10 h. Prévoir pique nique et chaussure de marche.
TARIF DU CIRCUIT : 15 € par personne.
RESERVATION CONSEILLEE au 07 77 05 66 83.

EN OPTION :

Château de Montalet

Château de Montalet

Château du Cheylard

Château du Cheylard

Expositions au Château de Portes

27 mars 2018

0 Commentaire

Exposition des Fous de la Sogne, « Ils bâtissent un château-fort et son village médiéval à Aujac… »
Jean-Pierre Souchon, « Paysages et Cévennes d’autrefois ».

DU 31 MARS AU 1ER MAI 2018
au CHATEAU DE PORTES

C’est l’occasion de (re)découvrir le monument.

Château de Portes à visiter en même temps que l'exposition des Fous de la Sogne.

Château de Portes à visiter en même temps que l’exposition des Fous de la Sogne.

Ouverture le week-end de 11h00 à 18h00. Dernière viste à 17h00.
La boutique située à l’accueil est en entrée libre.
Tarif adulte : 5 € par personne – Tarif enfant : 3 € par personne.
Tél. : 04 66 54 92 05.

Percer les mystères de nos premiers hameaux cévenols…

24 mars 2018

0 Commentaire

Bête du Gévaudan, noyade de mineurs, chèvre de monsieur Seguin, maison natale de Coco Chanel ou triangle des Bermudes inversé, les Cévennes ont leurs contes et légendes mais les Hommes y vivent depuis la nuit des temps.

WP_20180318_12_14_21_Pro

Les différents intervenants ont pu prendre le temps de se rencontrer et d’étudier ensemble l’histoire de ce pays, par les recherches de Marie-Lucy Dumas, historienne régionaliste et avec la présence de Frédéric Dussaud, agent du patrimoine, Alain Bouvard, spécialiste en bâti rural et pierre sèche et les membres de l’association La 8ème Borne à Uchaud.

Retour aux sources des hameaux cévenols…
Le week end dernier s’est déroulé la seconde édition des journées « Aux origines des hameaux cévenols » permettant de mieux percer les secrets de ces hauts lieux, par la découverte de La Clède Peyric (séchoir à châtaignes et ruches en tronc de châtaignier), du village et de l’église St-Martin d’Aujac, d’Aujaguet (le petit Aujac), les traces d’ornières sur la voie romaine qui les relient avec son aqueduc gallo-romain, et pour l’archéologie expérimentale le chantier des Fous de la Sogne. La troisième édition devrait se tenir en mars 2019 dans le village voisin de Sénéchas.
Dans la Haute vallée de la Cèze, entre Bessèges et villefort, nos premiers hameaux cévenols sont nés grâce à la rivière de La Cèze. Les premiers hommes ont suivis les sentiers des animaux, pour chasser le gibier, pêcher les poissons dans La Cèze et cueillir la nourriture qu’ils pouvaient. Delà, ils ont aménagé de section des chemins carrossables, et ils ont pu se sédentariser et créer le paysage cévenol que nous pouvons découvrir aujourd’hui !
Les Fous de la Sogne ont de la suite dans les idées et leur chantier est le centre névralgique d’une science qui a le vent en poupe, l’archéologie expérimentale ou la science historique. Surtout pour une période allant du 11ème au 13ème siècle. Pour Frédéric Dussaud, agent du patrimoine et président des Fous de la Sogne, « Les recherches scientifiques ont un intérêt certain. Si on imagine que nous allons sur un site aujourd’hui en ruine, on verra clairement les éléments en place, même s’ils sont dans un mauvais état de conservation. Ici, nous faisons tout de A à Z, on se met dans la peau des bâtisseurs et nous mêlons tous les aléas qu’ils ont pu rencontrer à l’époque car nous nous replongeons réellement dans le passé ».
Ceci permet donc de mieux comprendre ce qu’il en est au niveau des origines des hameaux cévenols.
Avec ce chantier qui n’est pas jeune, c’est aussi un travail d’universitaire qui déboule sur toutes les hautes Cévennes. Les étudiants en master Histoire et patrimoine, en licence Archéologie et Archéologie Expérimentales sont les bienvenus.

Les 1er et 22 avril prochain se tiendra deux journées sur les châteaux cévenols. Enfin, c’est au mois de juin que le tout premier numéro du cahier de chantier médiéval des Fous de la Sogne sera publié aux éditions Lacour (Nîmes). Le bilan des douze premières années de recherches avec de nombreuses photos sera établi, un succès que vous pouvez d’ores et déjà pré-commander. Renseignements au 07 77 05 66 83.

Le château de Portes accueille les Fous de la Sogne

10 mars 2018

0 Commentaire

Deux dates à retenir ! Le 1er avril et le 1er mai 2018 au château de Portes, sentinelle des Cévennes. Les Fous de la Sogne seront présents au château de Portes, le 1er avril pour (re)découvrir les lieux avec tout ceux qui le désire et le 1er mai pour exposer le résultat des travaux de leur chantier et pour faire de la démonstration par un atelier. Retour en plein moyen-âge avec deux associations qui s’allient pour valoriser leurs actions.

Le château de Portes, sentinelle des Cévennes.

Le château de Portes, sentinelle des Cévennes.


[...]

Histoire : Les origines de Bessèges… Un mas pour point de départ

5 mars 2018

1 Commentaire

Les récents travaux de recherches en histoire de Marie-Lucy Dumas, historienne et de trois étudiants en paléographie de Génolhac, permettent de mieux comprendre aujourd’hui les origines de la commune de Bessèges. Découverte du berceau d’un mas cévenol.

besseges
[...]

Hautes Cévennes : l’emblématique château de Brésis sur le chemin de La Cezarenque

5 mars 2018

1 Commentaire

Un château du XII° siècle, monument historique, ne parvient pas à se relever de son histoire…

L'emblématique château de Brésis face à son histoire...

L’emblématique château de Brésis face à son histoire…


[...]

Un chemin oublié, celui de La Cèze

4 mars 2018

0 Commentaire


Des associations s’intéressent à ce chemin oublié… Un axe de développement social, économique et touristique pour la vallée de la Cèze.

La Cèze

La Cèze


[...]

12

ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Le blogue a Voliere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Centenaire de l'Ecole Privé...
| stoumbourse
| sam1blog