Archive | Actualités Flux RSS de cette section

À propos de cevennes

Association Les Amis du Château de Brisis c/o Frédéric Dussaud Les Champs 30450 Aujac Tél : 07 77 05 66 83 Email : chantierlasogne@hotmail.fr

Quel gâchis pour le Château de Brisis lors des journées européennes du Patrimoine

16 septembre 2018

1 Commentaire

Le Château de Brisis. Photo : Eric Morvan, administrateur du Château de Brisis.

Le Château de Brisis. Photo : Eric Morvan, administrateur du Château de Brisis.

A Ponteils-et-Brésis, 30450, le château de Brisis, vieux de Mil an, n’a bénéficié d’un accès que quelques heures (11h-17h le samedi).
En effet, l’escalier permettant l’accès au chemin rural a été détruit ce samedi fin d’après-midi, par les riverains, en présence du Maire de Ponteils-et-Brésis et des gendarmes.
Nous avons pu faire visiter le château à 60 visiteurs ce samedi et accueilli 160 personnes en bas au Pont-de-Brésis, sans cet incident regrettable, dont un groupe de 30 personnes venues spécialement de la guinguette La Pépine de Ponteils.
La journée portes ouvertes pour ce dimanche au château de Brisis a malheureusement été une journée porte fermée.

Les Amis du Château de Brisis
C/O Fr. Dussaud
Les Champs 30450 AUJAC
Tél. : 07 77 05 66 83.
Site web : http://cevennes.unblog.fr
R.N.A. : W301003034
N° Siret : 78854173800019
APE : 9103Z

Le Château de Brisis ouvre ses portes pour les Journées du Patrimoine (15-16 septembre 2018)

5 septembre 2018

0 Commentaire

brisis

Après avoir retrouvé son accès par le chemin du Bouchet, le château de Brisis, à Ponteils-et-Brésis, sera ouvert aux visiteurs pour les journées du Patrimoine, les samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018.

Le chantier de restauration au château était à l’arrêt depuis début juillet. Les membres de l’association reprennent les travaux et le réouvre au public, notamment aux habitants de Ponteils qui le désirent.

Les responsables de l’association vous accueilleront sur le site, les deux jours de 11h à 18h, avec une entrée gratuite.
Ce sera l’occasion de découvrir les travaux de l’édifice, la salle du hall d’entrée, la cave troglodyte et l’histoire passionnante de cet édifice Monument Historique qui a notamment au cours du XVI° siècle était occupé par une garnison de 60 soldats du Roi de France. Enfin, le castrum de Brisis est un des plus vieux châteaux de la Vallée de la Cèze. A découvrir sans modération.

Renseignements au 07 77 05 66 83.

Mathilde Lhorca, l’esprit cévenol

17 août 2018

0 Commentaire

Portrait : Elle réalise un projet au cœur des Cévennes et souhaite mieux le développer.

« Les grands esprits ne se rencontrent pas ! Les grands esprits sont solitaires » (Dooz Kawa), c’est l’une des citations fétiches de Mathilde Lhorca, 21 ans. La main tendu sur un ciel limpide où moutonnent les Cévennes verdoyantes à perte de vue, Mathilde a le sourire gourmand des gosses aux rêves illuminés. Les pieds bien ancrés en Hautes Cévennes, un bout du monde paradisiaque, mais l’esprit de Mathilde est actuellement occupé par un projet bien précis : celui de vivre et de rester au pays !

Mathilde Lhorca

Mathilde Lhorca

« Mon monde à moi s’arrête aux animaux, à la montagne, aux Cévennes tout simplement…« , s’émerveille Mathilde Lhorca, en ajoutant « On vit dans un monde aujourd’hui de plus en plus en manque de repère et la passion pour ce projet me permet de mieux comprendre mes racines, ma raison d’être et de vivre« .

Les Cévennes sont un endroit idéal pour réaliser ce projet, entouré d’arbres, de ruisseaux et de terre nourricière. « Et pour retourner à l’essentiel« , précise Mathilde pensive quant à l’avenir de ces montagnes dont elle est tant amoureuse.

Se développer un petit peu plus..
Un projet progressif, à taille humaine
Avec un indécrottable optimisme, Mathilde souhaite avec son action (un peu comme la part du Colibri de Pierre Rabhi), participer à sa manière à la renaissance du terroir cévenol, en y installant, de manière progressive, sur des terres cévenoles, des animaux de vieilles races (chèvres, lapins, poules mais aussi escargots et pigeons).

Ce sont des chèvres...

Ce sont des chèvres…

A la recherche de nouvelles terres autour d’Aujac
Des animaux, pas seulement ! Aujourd’hui, elle pense trouver autour d’Aujac (canton de Génolhac), de nouvelles terres pour accueillir des jardins permettant de faire revivre ainsi notre terroir enseveli (maraîchage, plantes aromatiques et médicinales, mise en place de vieilles semences…).

Le temps continu et il faut faire davantage. Se jeter dans les légumes par exemple en proposant des circuits courts avec d’anciennes variétés et naturels bien-sur.
« Maintenir ce qu’il reste et faire avec ce que l’on a« , c’est aussi dans les principes de Mathilde Lhorca. Car ici, on se contente du mieux et on utilise au mieux les potentialités des lieux. Alors la jeune Mathilde, aidé par ses parents et de son frère Mathias 23 ans, polyvalents et tous aussi agiles de leurs mains, ont décidé de se mettre du pain sur la planche ! Se développer un petit peu plus. Quand la passion l’emporte sur le travail…

Aux dernières nouvelles, elle effectue une formation « soigneur équin » pour ensuite devenir « palefrenier » (soins des chevaux et de leur environnement) et une cagnotte participative a été récemment ouverte sur le site internet leetchi.com pour l’aider (Aidons les enfants à vivre au pays… : https://www.leetchi.com/c/famu0207). On peut y participer à partir de 1 euro seulement, ce qui permettra que demain les rêves de Mathilde Lhorca continuent à s’illuminer.

Pour tout renseignement : Mathilde Lhorca, tél. : 06 73 99 89 20.

Texte : Frédéric Dussaud.

PATRIMOINE : Le Château de Brisis est toujours dans l’attente d’un chemin !

31 juillet 2018

0 Commentaire

Le Château de Brisis

Le Château de Brisis

Sis sur le territoire de la commune de Ponteils-et-Brésis, en région Occitanie dans le département du Gard, le château de Brisis est pourtant l’un des plus vieux châteaux de la vallée de la Cèze avec une histoire prestigieuse révélée par Marie-Lucy Dumas.

Chemin barré et chantier fermé
Seulement voilà, depuis un jugement de la cour de cassation, le chemin communal qui mène au château serait devenu privé. L’accès principal par le sud (300 mètres) est aujourd’hui barré et les membres de l’association « Les Amis du Château de Brisis » ne peuvent plus y accéder sans devoir emprunter ce chemin rural par le nord (5 kms) ; ce dernier est abandonné depuis longtemps, non carrossable et trop long…
Prochainement (août-septembre 2018), une réunion sera soumise à l’arbitrage du Préfet du Gard ou Sous-Préfet d’Alès, en présence du Maire de Ponteils-et-Brésis et de l’association représentée par son vice-président Frédéric Salle Lagarde, maire de Moussac mais aussi vice-président de la Fédération d’archéologie et d’histoire du Gard, FAHG.

Le chantier du Château de Brisis est à l'arrêt

Le chantier du Château de Brisis est à l’arrêt

Le chantier de mise en sécurité de l’édifice, inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1997, est à l’arrêt. Pas de chemin, pas de chantier ! Pourtant, le château ne peut plus attendre la ruine qui le menace…

Château de Brisis - Image : @ France 3 Occitanie.

Château de Brisis – Image : @ France 3 Occitanie.

L’histoire du château par M-L Dumas
Les récentes recherches historiques par Marie-Lucy Dumas, historienne régionale et membre de l’association, dans son ouvrage « Ponteils-et-Brésis sur la Regordane et la Cézarenque », 2014, éditions Gens et terroirs des Hautes Cévennes, pp. 139-169, « chapitre 4 – Les seigneurs d’Hérail de Brisis », nous permet de mieux comprendre le château, sa seigneurie et l’influence de ses seigneurs dans la région.
Le maire de Ponteils en 1840 : « le château de Brésis tombé en ruines est construit en forme de bateau, on croit que c’est le 9ème siècle » (M-L Dumas, p.141).

Construit dès le XII° siècle, sur un bloc de roche qui lui sert de fondation, le château de Brisis, à Ponteils-et-Brésis (Gard) est un site troglodyte, édifié pour surveiller le carrefour entre deux grandes voies de communication, La Cézarenque et La Régordane.
Il est composé d’un donjon médiéval entouré d’une enceinte.
XIIe siècle : La famille d’Hérail de Brisis, coseigneur de La Garde-Guérin (Prévencères, Lozère) s’y installe.
XVIe siècle : La seigneurie devient une vicomté sous François Ier.
XIXe siècle : Déserté puis vendu après la Révolution, il tombe en ruine.
Inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, les éléments protégés sont l’enceinte, le donjon et la chapelle.

Une étude architecturale pour restaurer le château
En 2010, André-Jacques Toiron, architecte DPLG à La Bastide Puylaurent a réalisé une étude de faisabilité sur la restauration du château avec analyse de l’état des lieux, programme des ouvrages et les devis estimatifs sommaires du projet.
Ce projet de restauration s’établit en quatre phases avec les travaux urgents de consolidation des ouvrages risquant un effondrement ; la mise hors d’eau par reconstruction des toitures ; la réhabilitation de la salle de réception « Grande Salle du Midi » et l’aménagement des cours et des abords.

Plan du château

Plan du château

Analyse générale de l’état actuel des lieux :
Il subsiste de l’ensemble du volume bâti, l’essentiel, à l’exception d’une aile datant du XVIe siècle, totalement effondrée.
Tous les murs étaient construits de schiste local, avec des encadrements de baies en grès taillé. L’état du donjon est encore bon, à l’exception d’un angle Nord où la chaîne d’angle a disparu, sur une hauteur de deux mètres, en bas et de quelques absences de pierres d’encadrement des portes.
Les murs de la tour ronde ont été démolis certainement pour récupérer l’escalier à vus, dont il ne subsiste que la première marche.
Les murs des volumes périphériques sont déstabilisés par la dépose des encadrements des baies, partielle parfois, qui ont évolué par des effondrements de grands pans au dessus des linteaux.
Le pan mur Ouest, au dessus de l’entrée, présente un faux aplomb extérieur de 15cm, et il n’est pas chaîné avec le reste du volume, et menace de s’écarter.

Les voûtes présentes des états bien différents :
- La voûte sur salle longue, au rez-de-chaussée n’est atteinte d’aucune fissuration et les joints sont suffisamment garnis pour garantir sa stabilité.
- La voûte sur salle carrée au rez-de-chaussée ne subsiste que par sa périphérie.
- La voûte sur entrée au rez-de-chaussée est complète mais les infiltrations d’eau ont dissout les joints, très profondément.
- La voûte à l’Est du donjon, au premier étage parait totalement instable et se dégrade rapidement, par l’absence d’appuis de pied, sur les baies encadrant le donjon.

Plan du château, vue de dessus

Plan du château, vue de dessus

Devis pour travaux de restauration très urgent : total ttc : 426 102,51 €
Devis pour travaux de mise hors d’eau du château : total ttc : 317 602,58 €
Devis pour réhabilitation de la salle de réception : total ttc : 238 087,72 €
Devis pour aménagement des cours et abords : total ttc : 72 529,03 €
Totaux : 1 054 321,84 €

Une cagnotte pour sauver le château

Bienvenue sur cette cagnotte associative !

https://www.leetchi.com/c/sauver-le-chateau-de-brisis

Le Château de Brisis est situé sur la commune de Ponteils-et-Brésis
Inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1997.
Département du Gard., Occitanie, France.
C’est le plus vieux château de la Vallée de la Cèze !
Des travaux de mise en sécurité d’urgence sont en cours car ce monument est en très mauvais état et notre association oeuvre à sa renaissance.
Défaut d’accès actuel au château, l’association souhaite participer à financer le chemin d’accès au château.
Projet de restauration : Consolidation des ruines existantes.

Don à partir de 1 €…
Sont membres bienfaiteurs : ceux qui versent 20 € de cotisation annuelle.
Sont membres actifs : ceux qui versent : 15 € de cotisation annuelle.
Effectuez votre don en un clic.
Chacun participe du montant qu’il souhaite.
Tous les paiements sont sécurisés.
Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !
Merci à tous !

Association Les Amis du Château de Brisis
c/o Frédéric Dussaud
Les Champs 30450 Aujac
Tél. : 07 77 05 66 83
RNA : W301003430

450 000 € pour sauver le Château de Brisis

26 juillet 2018

0 Commentaire

Le Château de Brisis est situé sur la commune de Ponteils-et-Brésis
Inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1997.
Département du Gard., Occitanie, France.

C’est le plus vieux château de la Vallée de la Cèze !

Des travaux de mise en sécurité d’urgence sont en cours car ce monument est en très mauvais état et notre association oeuvre à sa renaissance.
Défaut d’accès actuel au château, l’association souhaite participer à financer le chemin d’accès au château.
Projet de restauration : Reconstruction de la salle de réception « Grande Salle du Midi », Réhabilitation de la tour carrée et Consolidation des ruines existantes.

Château de Brisis - Image : @ France 3 Occitanie.

Château de Brisis – Image : @ France 3 Occitanie.

Vous pouvez faire des dons à partir de 1€ ou 2€…
Sont membres bienfaiteurs : ceux qui versent 20 € de cotisation annuelle.
Sont membres actifs : ceux qui versent : 15 € de cotisation annuelle.
Effectuez votre don en un clic.
Chacun participe du montant qu’il souhaite.
Tous les paiements sont sécurisés.
Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !
Merci à tous !

FAIRE UN DON A LA CAGNOTTE DU CHATEAU DE BRISIS : https://www.leetchi.com/c/sauver-le-chateau-de-brisis

Association Les Amis du Château de Brisis
c/o Frédéric Dussaud
Les Champs 30450 Aujac
Tél. : 07 77 05 66 83
RNA : W301003430

Ruines inévitables pour le Château de Brisis voué à disparaître !

7 juillet 2018

1 Commentaire

Sur le territoire de la Commune de Ponteils-et-Brésis, le Château de Brisis, Monument Historique depuis 1997, est dans la tourmente…

Château de Brisis (Ponteils-et-Brésis)

Château de Brisis (Ponteils-et-Brésis)

En effet, les membres de l’Association « Les Amis du Château de Brisis » ne peuvent plus accéder au château car il n’y a plus aucun chemin pour y parvenir.
De son côté, le maire de Ponteils-et-Brésis, qui souhaite rester neutre, dans son courrier recommandé du 7 juin dernier, précise à l’association que la voie communale « Chemin du Bouchet à Brésis » est aujourd’hui privée car un jugement aurait été rendu et serait prioritaire sur le cadastre. Tout comme le chemin des Vans menant au château descendant du nord est abandonné depuis longtemps et n’est pas carrossable, sans compter que les riverains du château précisent à l’association qu’il est illégal…
Donc plus un chemin pour sauver le château des Hérail de Brisis.
Dans son courrier du 12 juin dernier, le Cabinet de la Sous-Préfecture d’Alès demande à monsieur le Maire de Ponteils-et-Brésis, d’organiser une réunion avec l’ensemble des propriétaires et des parties concernées par l’usage de ce chemin et l’accès IMPOSSIBLE au château.

Une des solution envisageable, d’après le maire, consisterait à reprendre une négociation pour obtenir un droit de passage entre la voirie départementale et le château. Et pour qu’une négociation aboutisse, il n’y a qu’un dialogue entre la famille riveraine et le propriétaire du château qui permettrait d’aboutir à une solution pérenne.

Du coup, l’association a prit la décision forcée de fermer le château de Brisis, d’interrompre les visites et de stopper le chantier de mise en sécurité qui a débuté il y a bientôt quatre mois. Les membres de l’association qui ont à cœur de sauver le château pleurent aujourd’hui et se disent qu’au Pont-de-Brésis, « ruines inévitables pour le château de Brisis voué à disparaître ! »? A Ponteils-et-Brésis, on espère !

Frédéric Dussaud
Président Les Amis du Château de Brisis

Le Château de Brisis est en plein chantier de mise en sécurité

4 juin 2018

0 Commentaire

Sis sur le territoire de la commune de Ponteils-et-Brésis, le château de Brisis fait actuellement l’objet d’un chantier de mise en sécurité par l’Association « Les Amis du Château de Brisis », récemment créée et présidée par Frédéric Dussaud.
Les travaux se sont dernièrement concentrés sur la consolidation de la voûte dite « Les Crotettes du Levant », qui a énormément soufferte depuis sa construction faite probablement vers le XIIIe siècle. Car il s’agit de la plus ancienne partie de l’édifice, derrière la tour carrée, toute l’attention des membres de l’association s’est portée sur celle-ci. Avant les travaux, un pilier était manquant pour soutenir le poids de la voûte. C’est justement cette colonne qui a été reconstruite en pierres de schiste et maçonné avec de la chaux aérienne Saint-Astier utilisée généralement pour les monuments historiques.

Les Crotettes du Levant avec sa voûte et le pilier manquant à gauche. Photo : Laeticia Gineste.

Les Crotettes du Levant avec sa voûte et le pilier manquant à gauche. Photo : Laeticia Gineste.

[...]

Ponteils-et-Brésis : La Fédération d’Archéologie et d’Histoire du Gard examine le château de Brisis

21 mai 2018

0 Commentaire

Château de Brisis, courtine Nord, photo : Alexandre Pau.

Château de Brésis, courtine Nord, photo : Alexandre Pau.

[...]

Déterminés à sauver le château de Brisis en Cévennes

14 mai 2018

0 Commentaire

Château de Brisis

Château de Brésis

Voilà maintenant près de dix siècles que le château de Brisis sur la commune de Ponteils-et-Brésis (Gard) se tient fièrement perché sur son rocher de schiste. Ce qui montre à quel point le château est résistant. L’espoir qu’il tienne longtemps n’est donc pas une utopie, commente Jean de Brisis.

[...]

Une étudiante Paris Sorbonne examine le château de Brésis

13 mai 2018

2 Commentaires

A droite, Laeticia Gineste accueille l'étudiante Lou Pingusson, Paris Sorbonne au château de Brésis.

A droite, Laeticia Gineste accueille l’étudiante Lou Pingusson, Paris Sorbonne au château de Brésis.

La semaine dernière, Lou Pingusson, étudiante en 3ème année de licence en archéologie à Paris Sorbonne, a passé au peigne fin le château de Brésis, situé sur la commune de Ponteils-et-Brésis, afin de continuer à percer les mystères du « castrum » primitif.

Laeticia Gineste, Lou Pinguisson et Elisabeth Hébérard.

Laeticia Gineste, Lou Pinguisson et Elisabeth Hébérard.


L’étudiante a analysé, lors d’une visite de terrain au château, avec Elisabeth Hébérard, présidente du Groupe Alésien de Recherche Archéologique, les différentes étapes de construction du monument mais surtout l’intérêt architectural et archéologique du travail de la roche qui a été effectué dans ce château en partie troglodyte.

[...]

12

ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Le blogue a Voliere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Centenaire de l'Ecole Privé...
| stoumbourse
| sam1blog