Ponteils-et-Brésis : Le Château inaccessible

Article Midi-Libre, édition Alès-Cévennes, samedi 22 septembre 2018.

Ponteils-et-Brésis : Le Château inaccessible
Ponteils-et-Brésis : imbroglio autour de l’accès au château

Patrimoine. Une association souhaite accéder au monument, les riverains refusent.

Christophe Fasolo, Laeticia Gineste et Frédéric Dussaud s'opposent aux riverains.

Christophe Fasolo, Laeticia Gineste et Frédéric Dussaud s’opposent aux riverains.

L’association des Amis du château de Brésis avait bien préparé les Journées européennes du patrimoine. Pour faire visiter le monument, ils ont construit une échelle en bois pour accéder au chemin qui mène jusqu’au bâtiment. « Le samedi, on a accueillir une soixantaine de personnes, raconte Frédéric Dussaud, président de l’association. Mais vers 17h, alors que plusieurs d’entre nous étaient dans le château, des riverains sont venus détruire cette échelle. ».
« On compte porter plainte contre ceux qui ont fait ça », poursuit Frédéric Salle-Lagarde, vice-président de la Fédération archéologique du Gard, à laquelle l’association est affiliée.
L’accès au château est un problème qui date d’il y a une vingtaine d’années. Le monument est entouré de terrains privés dont les propriétaires refusent de voir des gens passer chez eux. Mais selon l’association, le chemin qu’ils ont emprunté pour les Journées du patrimoine est un chemin rural. « Il s’agit du chemin du Bouchet, présent sur le cadastre », précise Frédéric Dussaud.

Christophe Fasolo, Laeticia Gineste et Frédéric Dussaud veulent commencer des travaux.

Christophe Fasolo, Laeticia Gineste et Frédéric Dussaud veulent commencer des travaux.

La préfecture sollicitée
Le problème est que ce chemin, à 4 mètres de hauteur, est difficilement accessible. « L’usage a fait que les gens ont pris l’habitude de passer par une autre voie, à quelques mètres, mais qui passe sur le terrain privé », explique Frédéric Salle-Lagarde.
Un accord avait alors été trouvé avec le maire de l’époque et la famille. Mais il y a quelques années, un arrêt de la cour de cassation a précisé que le passage doit se faire sur le chemin communal et non sur la propriété privée.
Pour les riverains du château, le chemin communal cité dans cet arrêt est une voie d’accès qui arrive de l’autre côté du château. « Ce passage n’est pas du tout praticable », précise le maire Pierre de La Rue du Can. Quant à l’autre accès dont parle l’association, selon le maire, l’arrêt de la cour de cassation remet en cause l’appartenance du chemin à la commune. « J’ai sollicité la préfecture, cet été, pour éclaircir cet arrêt, explique l’élu, Je suis partagé parce qu’il y a un propriétaire qui veut accéder à sa propriété et il y a cet arrêt rendu par la justice. ». Ce dernier attend un retour de la préfecture pour se positionner.
Du côté de l’association, ils ne demandent qu’à pouvoir aller au château. « S’il faut déplacer ce chemin parce qu’il passe trop près de la maison, on n’est pas contre », explique Frédéric Salle-Lagarde.
D’autant plus qu’un vrai accès est nécessaire pour restaurer et entretenir ce bâtiment classé à l’inventaire des monuments historiques depuis 1997. « On voudrait refaire la grande salle du midi pour exposer du mobilier archéologique qui est actuellement au château d’Aujac. Des architectes sont venus, des devis ont été faits. Mais sans accès, on ne peut rien faire », déplore Frédéric Dussaud.

Eclairage : Une histoire qui se répète
De 1999 à 2002, une convention a été signée entre le propriétaire du château, Guy d’Hérail de Brésis et l’association Arcca, qui s’occupait également du château d’Aujac. « On a monté un chantier s’insertion sur ce monument, détaille Marlène Léautier, on a fait un déblaiement et une mise en valeur des salles ». Mais déjà, à l’époque, l’accès pose problème. Quand il a fallu faire des travaux plus importants, ils ont dû abandonner. « Pour le déblaiement on a tout monté à dos d’hommes, mais là, les entreprises ne voulaient pas venir. ».
Texte et photos : Liza Lenain (llenain@midilibre.com), journaliste Midi-Libre, édition Alès-Cévennes, du samedi 22 septembre 2018.

À propos de cevennes

Association Les Amis du Château de Brisis c/o Frédéric Dussaud Les Champs 30450 Aujac Tél : 07 77 05 66 83 Email : chantierlasogne@hotmail.fr

Voir tous les articles de cevennes

Une réponse à “Ponteils-et-Brésis : Le Château inaccessible”

  1. monnin Dit :

    vous devriez consulter le site gouvernemental : Vhttps://www.cadastre.gouv.fr/scpc/rechercherPlan.do# et consulter la Parcelle 114 – Feuille 000 B 01 – Commune : PONTEILS-ET-BRESIS (30). Apparament, il n’y a pas de voies privées cadastrée, par contre le château ne l’est plus.

Laisser un commentaire

ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Le blogue a Voliere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Centenaire de l'Ecole Privé...
| stoumbourse
| sam1blog